Moteur à injection d'eau

Discutez ici des véhicules autre que la RX-8

Message par Adol » 31 Oct 2017, 18:18 PM

Pour ceux qui connaissent pas le principe, voici un petit reportage (1h) qui explique le fonctionnement

Audi TT - 2005 - 150cv S Line - Gris Avus Nacré
Mazda MX-5 - 1997 - 90cv Monza Edition RHD - British Green
Image
Avatar de l’utilisateur
Adol
 
Message(s) : 1956
Inscription : 02 Août 2016, 01:39 AM
Localisation : Nogent Le Roi (28)

Publicite
 

Message par Pedrito » 24 Mars 2019, 14:54 PM

personne ne semble intéressé pour injecter de l'eau dans son Rénésis à voir l'absence de réponse sur ce thème.
Je me jète à l'eau donc.
En fait il s'agit de faire respirer au moteur une fraction d'air saturé d'humidité, préalablement cet air est porté à haute température dans du cuivre au contact de l'échappement , et sur la 8 la chaleur ne manque pas, on voit des températures de 900 °C facilement , donc à l'entrée dans le rotor cette vapeur d'eau surchauffée trouve des conditions pour casser la molécule d'eau cela prélève un peu de température et c'est ce qui réduit la pollution par les NOx , les atomes d'hydrogène et oxygène brulent aussitôt et libèrent un peu d'énergie ce qui permet d'observer une baisse de la consommation.
En fait le prélèvement de calorie pour démonter la molécule d'eau est retrouvé sous forme d'énergie mécanique lors de la combustion.
A froid bien sûr il ne se passe rien.
Je vous en dirai plus quand j'aurai terminé l'installation sur ma RX 8 qui roule au GPL
Pedrito
 
Message(s) : 19
Inscription : 06 Mai 2007, 00:41 AM

Message par Pedrito » 26 Mars 2019, 11:19 AM

J'ai branché le bulleur sur la prise de la pipe d'admission qui permet l'ouverture d'un volet d'air supplémentaire au delà des 4000 tours
L'effet est bluffant , le couple du moteur est augmenté à bas régime et à 2000 tours en 5° ne pose pas de problème de type secousses, la reprise est fortement améliorée , la sortie du ralenti également.
La manière de conduire est différente et donc va réduire la consommation .
J'ai fait le plein de GPL et je fais d'habitude 350 km avec 52 kilos de GPL je vous dirai l'incidence sur la consommation .
Par contre le bulleur est beaucoup trop petit pour sa contenance et beaucoup trop gros pour le caser sous le capot.
Donc après 40 km il faut refaire le plein d'eau. J'ai consommé un litre d'eau en un peu moins de 100 km.
Il faudra mettre le bidon dans le coffre pour être tranquille.

En côte avec virages je sens bien le couple qui a changé et je monte en 3° là où avant je restais en 2°;
Il faut améliorer le système et y mettre un régulateur de débit fixé sur la pipe d'admission , c'est un raccord qu'on trouve chez Legris, on peut ensuite aller vers le bulleur avec des flexibles et raccord pour l'air comprimé mais autour de l'échappement utiliser du cuivre écroui.
Sur l'admission la dépression est très forte et ça bulle très bien;
Pedrito
 
Message(s) : 19
Inscription : 06 Mai 2007, 00:41 AM

Message par Reyne6 » 08 Avr 2019, 00:32 AM

Question : comme ça change le comportement couple, ça doit changer aussi la puissance développée, on n'est plus à 230ch (231 ;)) ?
Envie de comparer les performances avec la RX8 ?
Zoom-Zoom ➤ RX8 40ème anniversaire Metropolitan Grey Mica
World Community Grid
Avatar de l’utilisateur
Reyne6
 
Message(s) : 263
Inscription : 26 Nov 2014, 20:06 PM

Message par lapinxx » 14 Avr 2019, 10:44 AM

sur le coup, j'étais étonné que personne n'ait tenté de transformer le WANKEL en PANTONE
puis après réflexion, c'est un peu joueur de mettre ça sur une 8? non
l'eau est incompressible, tu changes les compressions dans la chambre?
Avatar de l’utilisateur
lapinxx
 
Message(s) : 61
Inscription : 26 Mars 2018, 14:05 PM
Localisation : Loison-Sous-Lens (62)

Message par Jiisan » 15 Avr 2019, 12:39 PM

Je suis curieux de voir l'installation de Pedrito :D J'en parlais avec un ami garagiste pas plus tard que la semaine dernière, il avait réalisé une installation d'électrolyse.
C'est relativement simple : un bocal, de l'eau distillée, du gros sel pour facilité la conductivité, une anode et un cathode, une arrivée de courant et hop un flexible d'injection des gaz ! Par contre à ne pas mettre dans le compartiment moteur sous peine de gros BOUM :oh:
Avatar de l’utilisateur
Jiisan
 
Message(s) : 212
Inscription : 18 Mai 2018, 20:52 PM
Localisation : Ille et Vilaine

Message par lapinxx » 15 Avr 2019, 17:10 PM

@jisan : ce n'est pas ce que fait Pedrito :

lui il injecte de l'air saturée en vapeur d'eau, qui est chauffé avec les calories dégagé par le moteur.

Toi, tu vas injecter de l’hydrogène :hum:
Avatar de l’utilisateur
lapinxx
 
Message(s) : 61
Inscription : 26 Mars 2018, 14:05 PM
Localisation : Loison-Sous-Lens (62)

Message par Jiisan » 15 Avr 2019, 19:07 PM

lapinxx a écrit :@jisan : ce n'est pas ce que fait Pedrito :

lui il injecte de l'air saturée en vapeur d'eau, qui est chauffé avec les calories dégagé par le moteur.

Toi, tu vas injecter de l’hydrogène :hum:

Oui je sais que ce n'est pas la même installation, d'où ma requête pour voir celle de Pedrito ^^

Au final, le produit est le même : injection de vapeur = injecter H20 qui, par compressions, va "éclater" en H2 et O et fournir un apport d'énergie.
Le tout étant de trouver le réglage optimal de débit et de quantité.
Avatar de l’utilisateur
Jiisan
 
Message(s) : 212
Inscription : 18 Mai 2018, 20:52 PM
Localisation : Ille et Vilaine

Message par Basilic » 15 Avr 2019, 20:59 PM

Jiisan a écrit :injection de vapeur = injecter H20 qui, par compressions, va "éclater" en H2 et O et fournir un apport d'énergie.
Le tout étant de trouver le réglage optimal de débit et de quantité.


Donc sur ce principe pourquoi on se fait chier avec de l'essence si y a qu'a comprimé l'eau pour qu'elle se dissocie :)

Pour dissocié les molécules d'hydrogène et d'oxygène il faut procédé au craquage de l'eau, ça peut ce faire a des température extrême (entre 900 et 2500°C pour un craquage complet) que ne supportera pas ton moteur (l'alu est liquide a cette température) ou par électrolyse, mais peu importe le procède, ça consomme plus d'énergie que ça n'en restitue.

Donc okai on peu le faire pour récupérer des pertes (mais ça va être limite dans un moteur thermique), utilisé des énergies 'naturel' mais en aucun cas le moteur ne fonctionnera a l'eau.
Basilic
 
Message(s) : 642
Inscription : 20 Déc 2014, 21:25 PM
Localisation : Aube (10)

Message par Jiisan » 16 Avr 2019, 15:16 PM

Basilic a écrit :
Jiisan a écrit :injection de vapeur = injecter H20 qui, par compressions, va "éclater" en H2 et O et fournir un apport d'énergie.
Le tout étant de trouver le réglage optimal de débit et de quantité.


Donc sur ce principe pourquoi on se fait chier avec de l'essence si y a qu'a comprimé l'eau pour qu'elle se dissocie :)

Pour dissocié les molécules d'hydrogène et d'oxygène il faut procédé au craquage de l'eau, ça peut ce faire a des température extrême (entre 900 et 2500°C pour un craquage complet) que ne supportera pas ton moteur (l'alu est liquide a cette température) ou par électrolyse, mais peu importe le procède, ça consomme plus d'énergie que ça n'en restitue.

Donc okai on peu le faire pour récupérer des pertes (mais ça va être limite dans un moteur thermique), utilisé des énergies 'naturel' mais en aucun cas le moteur ne fonctionnera a l'eau.

Je n'ai pas parlé ici de Pantone, mais bien d'une adjonction (minime) de vapeur d'eau comme expliqué par l'OP ^^
Sur le principe je suis tout à fait d'accord avec toi Basilic :D
Avatar de l’utilisateur
Jiisan
 
Message(s) : 212
Inscription : 18 Mai 2018, 20:52 PM
Localisation : Ille et Vilaine

Message par lapinxx » 17 Avr 2019, 00:30 AM

Jiisan a écrit :
lapinxx a écrit :@jisan : ce n'est pas ce que fait Pedrito :

lui il injecte de l'air saturée en vapeur d'eau, qui est chauffé avec les calories dégagé par le moteur.

Toi, tu vas injecter de l’hydrogène :hum:

Oui je sais que ce n'est pas la même installation, d'où ma requête pour voir celle de Pedrito ^^

Au final, le produit est le même : injection de vapeur = injecter H20 qui, par compressions, va "éclater" en H2 et O et fournir un apport d'énergie.
Le tout étant de trouver le réglage optimal de débit et de quantité.

Il est intéressant ton projet, si tu te lances tu pourras partager avancement et modif ?
Avatar de l’utilisateur
lapinxx
 
Message(s) : 61
Inscription : 26 Mars 2018, 14:05 PM
Localisation : Loison-Sous-Lens (62)

Message par frenchflip » 28 Avr 2019, 16:08 PM

Faire entrer de la vapeur d'eau à l'admission, j'y vois surtout une baisse de la densité d'air admise (air chaud moins dense que l'air froid) donc une baisse de rendement moteur (sinon à quoi ça sert sur les moteurs turbo-compressé de se faire ch... à mettre des échangeurs de chaleur pour baisser la température de l'air à l'admission !).
Quand à la théorie de l'hyrdocraquage de l'eau en oxygène et hydrogène avec juste de la chaleur récupérée côté échappement, cela doit faire bien rire les spécialistes de la production d'hydrogène !
Bref : en un mot comme en cent : je n'y crois pas à ce truc. :bouder:

Et une rx8 qui fait des à-coups à 2000tr/mn en 5ème, y'a un loup quelque part ! Même si ce n'est pas recommandé pour le Wankel (décalaminage nécéssaire si usage prolongé ainsi) cette phase de fonctionnement doit se faire avec la douceur d'un chat ronronnant de satisfaction.

Faute de casser une molécule d'eau, j'ai certainement cassé un mythe...
Il n'y a de plaisir que le plaisir d'essence !
frenchflip
 
Message(s) : 881
Inscription : 24 Oct 2007, 00:23 AM
Localisation : en Bresse Bourguignonne


Retour vers L'automobile en général

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Google [Bot] et 3 invité(s)